Cet article a déjà 10 mois. Les informations que vous y trouverez seront probablement d'une grande aide, cependant, on n'est jamais à l'abri de certains passages obsolètes. Vous êtes prévenu, bises.

Pas plus tard que ce week-end, j’ai rédigé ici un énorme coup de gueule contre ceux qui disent que « les thèmes WordPress c’est de la m**** ». J’en avais un peu marre que notre travail d’architectes WordPress soit dénigré sous prétexte que certains ont décidé de s’emmerder à faire autrement.

Oui, utiliser un thème premium pour son site WordPress, souvent, c’est cool !

Si vous adhérez à cette idée, la question qui vous vient naturellement est la suivante…

Quel est le meilleur thème WordPress ?

Beaucoup vous diront qu’il est impossible de le dire, ça dépend du projet (sic).

Et pourtant, pas tant impossible que ça !

Nicolas Richer, l’un des blogueurs de chez WP Marmite vient de nous pondre une étude de malade sur les célèbres thèmes premiums de ThemeForest.

Ce n’est pas un simple article comparatif vite torché. Nicolas s’est fait chier tout l’été à tester les meilleurs thèmes WordPress et les a disséqués un à un, en nous livrant à chaque fois une analyse détaillée sous forme d’article.

Je vous l’avoue, je n’ai pas lu tous ces articles estivaux. Cela m’aurait demandé trop d’effort, alors je n’imagine même pas le travail de recherche et de rédaction qui a été nécessaire pour réaliser ce guide ultime ThemeForest.

J’ai fais le gros fainéant et j’ai attendu sagement qu’il nous balance le bilan de toutes ses études (travail que toute la communauté WordPress ne peut que saluer).

Hey, les mecs de chez WP Marmite ! Je vous conseille d’exceptionnellement faire traduire « cet article de référence » en anglais. Faut rentabiliser l’affaire. Merde quoi !

Autant dire qu’en lisant ça, vous éviterez carrément de devoir acheter / tester chacun des templates et risquer de vous enfermer dans un thème qui ne représenterait pas le meilleur choix.

Un peu plus bas, j’ajouterai mon grain de sel en ajoutant un thème au comparatif 😉

Lire le comparatif sur WP Marmite

Quel est le meilleur thème ThemeForest de 2016 ? (sur WP Marmite)

Voici le classement final, du plus ou moins recommandés :

  • Enfold
  • The7
  • Salient
  • Uncode

Les moins bons :

  • Impreza
  • Jupiter
  • BeTheme
  • Bridge
  • Theme X 4 
  • Avada (le bonnet d’âne revient au thème le plus vendu)

Voici le résultat de cette étude cartésienne sous forme d’infographie.

Je vous donnerai ensuite mon avis, à chaud, en comparant ce qui a été déniché là-bas, c’est-à-dire le meilleur thème ThemeForest que je vais opposer à Divi (ElegantThemes) qui n’est pas réellement repris dans ce comparatif.

L’infographie

Une image vaut mieux que mille mots…

Comparatif Ultime ThemeForest WP Marmite

Voilà !

Donc en gros si je décode bien, l’incontestable rockstar de ce comparatif ThemeForest est Enfold !

Il trust littéralement tous les critères établis par Nicolas, sauf, d’après lui, la partie « beauté du webdesign »… (critère en partie subjectif).

Bah franchement, allez voir les différentes démos de ce thème et dites-moi que c’est moche 😉

Évidemment, on comprend que ce dont parle le comparatif WP Marmite est l’aspect « dernier cri » du thème en terme de modernité « high level », tout ça, tout ça… Mais avec le niveau actuel d’Enfold, on est déjà bien pendant un petit moment.

Nicolas, tu me corriges si je me trompe…

À côté de ça, d’après les tests du spécialiste en thèmes WP, ce template est au top niveau pour ces critères

  • Performances : rapidité de chargement (ça se charge en un claquement de doigt), critère très important à mes yeux, pour le référencement Google et l’expérience utilisateur. En choisissant un autre gros thème, vous ne pourrez pas optimiser la vitesse du site suffisamment que pour égaler Enfold.
  • Simplicité : rapidité de mise en œuvre. Je confirme, tu vas 10 fois plus vite avec un Enfold qu’un Avada par exemple.
  • Qualité du constructeur de pages : apparemment, Nicolas a eu un coup de cœur pour cet « Avia Page Builder ». Après un tel travail d’analyse, je pense qu’on peut franchement croire son retour d’expérience sans devoir tester tous les autres builders.

À la lecture du billet de La Marmite, j’ai été impressionné et surtout ravi de voir la note d’Enfold puisque je suis moi même un gros utilisateur de ce thème.

J’ai aussi apprécié qu’il donne son feeling concernant Divi par rapport à tout ça. Dans le cas inverse, cela m’aurait laissé « un goût de trop peu ».

Donc quoi… Divi ou Enfold ?

Comparatif (vite fait) : Divi ou Enfold ?

Je vous donne mon avis d’expert en dégustation de plats épicés, sans valeur scientifique. Je n’ai pas pris le temps de faire des tests aussi sérieux que l’autre cuistot. Ce n’est que mon simple ressenti après avoir moi-même testé les deux thèmes.

Divi, en gros…

Pour ma part, je dirais que le Divi Builder (le constructeur de pages d’ElegantThemes) reste au-dessus de tout, surtout pour sa simplicité d’utilisation, pour vous, et pour vos clients si vous êtes un prestataire Web.

De plus, utiliser celui-ci permet d’éviter le  « lock-in »  puisqu’il est parfaitement fonctionnel sur n’importe quel thème ! Et ça, c’est un énorme avantage pour Divi en terme d’évolutivité et de maintenance (au cas où) !

Demain, vous pouvez switcher de Divi pour un autre thème (parmi ceux de ThemeForest ou même un développement 100% custom) et conserver les pages avec les shortcodes issus de Divi en installant simplement/librement le Divi Builder.

J’ai testé ça récemment sur un thème WordPress développé « sur mesure » (basé sur un starter theme) et ça fonctionne pas mal !

L’inconvénient apparent de Divi par rapport aux thèmes de cette sélection ThemeForest est qu’il n’offre pas de « demo content » (webdesigns prédéfinis) gratuits.

L'unique démo de Divi.

L’unique démo officielle de Divi.

À moins de payer un petit quelque chose en plus de sa licence ET, il vous faudra pas mal retravailler le thème (CSS & co) pour sortir quelque chose d’original et ne ressemblant pas à la démo de base, ce qui reste un plaisir avec Divi, pour un webdesigner qui sait coder.

Sinon, compter à chaque fois entre 50€ et 200€ pour chaque « webdesign démo » (on en parle en commentaires) en plus de votre licence ElegantThemes à 249$ (licence illimitée incluant aussi les autres thèmes et quelques plugins comme Bloom et Monarch).

Enfold, pour qui ?

Donc, voilà, finalement, je conseillerais de partir sur du Enfold si vous êtes une petite structure qui a besoin de démarrer rapidement sur du WordPress propre et ultra performant.

Cela sera vraiment plus facile et rapide pour vous, surtout si vous ne savez pas coder ou que vous n’êtes pas trop familier au système de « child-theme » de WordPress.

enfold

Les mille et une démos d’Enfold.

Si au contraire vous ambitionnez de futurs nombreux projets WordPress (long terme) ; que vous souhaitez jouir du constructeur de page le plus cool de l’univers ; et que vous désirez vous régaler (au fur et à mesure) dans du code très agréable à customiser, choisissez directement Divi !

Conclusion, le best des thèmes ?

On ne vous a pas arnaqué, pas vrai !?

Grâce à ce comparatif, vous n’avez plus aucun effort à fournir pour choisir le meilleur thème WordPress pour votre activité.

Elle est pas belle la vie d’un « WordPress addict », hein ? 😀

Finalement, je n’apporte évidemment pas grand-chose en regard du travail qui a été effectué par l’auteur du gros comparatif, mais cela collait trop bien avec mon coup de gueule de ce week-end pour que je m’abstienne de relayer ça ici.

 

P.S. : dju ! Je me rends compte que j’ai fait mon Rom en blindant mon article de liens d’affiliation, pour le coup.
Bon… ! De toute façon, c’est mon blog donc je fais ce que je veux. Si cela vous a vraiment dérangé pendant votre lecture, n’hésitez pas à déposer un commentaire ci-dessous pour vous plaindre, ou si vous préférez, vous pouvez aussi m’insulter directement sur Twitter. Bises 😉 

Vos commentaires sont très appréciés ci-dessous !

Veuillez cependant respecter les bonnes pratiques de commentaires sur les blogs, sinon votre message s'autodétruira après 10 secondes entre mes mains.

  • Vous devez avoir lu l'article, sinon je m'en rendrais compte, et boom !
  • Vous ne pouvez renseigner aucun mot clé SEO dans le champ "nom" (pseudo, nom de société, pas de souci).
  • Vous pouvez renseigner votre "Site Web", vous aurez un lien dofollow, je suis gentil. Par contre, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un lien qui sert à vous identifier en tant qu'individu (site de votre société, votre blog perso, votre chef d'œuvre WordPress...). Je refuse donc : les sites de vos clients, les pages internes que vous peinez à booster, les MFAs sans intérêt, les serruriers, rachats de crédits et autres saloperies.
  • Vous devez avoir un avis sur le sujet abordé (même contradictoire) ou au moins poser une question pertinente. Si vous souhaitez juste me montrer votre gratitude éternelle, faites-le avec un retweet ou un partage Facebook. Donc pas de "merci très bel article" qui n'apporte rien.

À vos plumes !