Doté d’un écosystème de modules additionnels et de thèmes graphiques très importants, WordPress est un CMS capable de s’adapter à de nombreux objectifs. On peut ainsi s’en servir pour mettre en place un site institutionnel, un blog, voire même un site de vente en ligne grâce à des modules comme WooCommerce, racheté par la société éditrice de WordPress en 2015. Sa simplicité de mise en place, d’utilisation et d’évolution est sans aucun doute le principal atout qui a conduit à sa position hégémonique sur le marché. Pourtant, la plupart des personnes qui mettent en place un site WordPress ont souvent du mal à en maîtriser toutes les fonctionnalités et à faire des modifications peu fréquentes, ce qui met en évidence l’importance de se former à WordPress pour en maîtriser tous les aspects.

Utiliser WordPress en entreprise

WordPress est très souvent caricaturé comme étant une plateforme de blog pour globe-trotteurs ou pour celles et ceux qui souhaitent écrire des articles sur des recettes de cuisine ou la mode. Cette vision très réductrice a du mal à disparaître dans l’esprit des décideurs, bien que les mentalités évoluent ces dernières années, durant lesquelles WordPress fait peu à peu son chemin en entreprise.

En effet, WordPress est avant tout une plateforme modulable, pouvant s’adapter à tous les usages de l’entreprise. Facile à déployer sur un serveur Apache doté de PHP et d’une base MySQL, il peut très rapidement être accessible comme base d’intranet. Un service marketing ou communication pourra s’en servir pour toute la communication interne à l’entreprise, mais aussi comme annuaire, base documentaire, etc. Grâce à sa gestion d’utilisateurs aussi simple que fine, WordPress peut être déployé au sein d’une équipe, chacun ayant différents rôles, à différents niveaux. Certains modules additionnels permettent même d’accentuer ce point pour les entreprises disposant de besoins spécifiques.

Malgré sa simplicité apparente, WordPress cache de nombreuses fonctionnalités parfois difficiles à appréhender pour en tirer le meilleur parti. Raison pour laquelle le CMS fait l’objet depuis plusieurs années de programmes de formation par divers organismes agréés, permettant de faire monter en compétences les équipes internes.

Comment se former à WordPress ?

La formation en entreprise, qu’elle concerne WordPress ou autre chose, répond aux mêmes critères. Notamment en termes de financement, que les entreprises doivent évoquer avec l’organisme de formation dont elles dépendent. Dans la plupart des cas, l’entreprise n’a que peu de budget à utiliser pour pouvoir envoyer ses salariés en formation, car les formations WordPress modernes peuvent se faire assez rapidement, du moins pour les niveaux d’entrée.

Pour trouver la « bonne » formation, le plus important est de se renseigner sur le formateur qui va dispenser les cours : en fonction de la personne ou de l’équipe qui va bénéficier de la formation, le futur formateur est-il adapté ? Par exemple, une équipe totalement débutante dans le domaine, et n’ayant que peu ou pas de connaissance sur la mise en place et la gestion d’un site internet, doit bénéficier d’un accompagnement réalisé par un professionnel parfaitement pédagogue, à même de s’adresser à un public débutant. A contrario, former une équipe déjà aguerrie demandera à ce que le formateur soit lui-même très expérimenté, et puisse réellement faire monter l’équipe d’un cran dans la connaissance de WordPress et de son écosystème.

Vos commentaires sont très appréciés ci-dessous !

Veuillez cependant respecter les bonnes pratiques de commentaires sur les blogs, sinon votre message s'autodétruira après 10 secondes entre mes mains.

  • Vous devez avoir lu l'article, sinon je m'en rendrais compte, et boom !
  • Vous ne pouvez renseigner aucun mot clé SEO dans le champ "nom" (pseudo, nom de société, pas de souci).
  • Vous pouvez renseigner votre "Site Web", vous aurez un lien dofollow, je suis gentil. Par contre, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un lien qui sert à vous identifier en tant qu'individu (site de votre société, votre blog perso, votre chef d'œuvre WordPress...). Je refuse donc : les sites de vos clients, les pages internes que vous peinez à booster, les MFAs sans intérêt, les serruriers, rachats de crédits et autres saloperies.
  • Vous devez avoir un avis sur le sujet abordé (même contradictoire) ou au moins poser une question pertinente. Si vous souhaitez juste me montrer votre gratitude éternelle, faites-le avec un retweet ou un partage Facebook. Donc pas de "merci très bel article" qui n'apporte rien.

À vos plumes !