Je me suis lancé un petit défi, parler de SEO mais écrire un article innovant ! Pas question donc de faire une liste interminable de plugins SEO (type Yoast) que vous connaissez déjà tous !

Il me fallait donc un angle d’attaque !

En cherchant un peu, je me suis rendu compte qu’un aspect du SEO était complètement sous-exploité : celui des images ! Cela alors même qu’un peu plus de 20% du trafic de Google provient de Google image.

Incroyable non ? 😮

Optimiser son SEO WordPress

Comment améliorer le référencement des images sous WordPress ?

Améliorer le référencement des images passe principalement par l’optimisation des textes alternatifs et du poids des images. Google propose à ce sujet une liste très détaillée des bonnes pratiques à appliquer en la matière. Nous ne rentrerons pas dans les détails, mais retenez simplement que le référencement des images passe principalement par :

  1. Des noms de fichiers, des textes alternatifs et des balises optimisées pour le SEO ;
  2. Des images compressées (avec un format pertinent : png, jpg…) ;
  3. Des images « responsives » en mode lazy loading ;
  4. L’autorité de la page et du site sur lesquelles elles se trouvent ;

Comme je le disais précédemment, le référencement des images est une tâche extrêmement pénible puisqu’il faut normalement renommer et compresser les images à la main. Heureusement, les plugins SEO sont nos amis !

Vous trouverez ci-dessous la liste des 5 plugins indispensables pour optimiser le SEO de vos images sur WordPress !

1. Images SEO : automatisez et optimisez l’écriture de vos textes alternatifs et de vos noms de fichier image

Bon, même si les créateurs n’ont pas trop forcé pour le nom, ce plugin WordPress pour le SEO est vraiment super utile et les résultats sont bluffants.

Image SEO utilise de l’intelligence artificielle pour réécrire automatiquement vos noms de fichier et vos textes alternatifs de manière optimisée pour le SEO.

Le plugin dispose de deux fonctions. Vous pouvez optimiser vos images au moment de l’upload ou utiliser l’option optimisation en masse pour mettre à jour l’intégralité de votre bibliothèque WordPress.

Très pratique si vous n’avez jamais optimisé vos images ou si vous avez une équipe de rédacteurs qui n’est pas forcément spécialiste du SEO. À ce propos et si le sujet vous intéresse, le site propose un guide extrêmement bien fait sur l’optimisation des attributs HTML des images pour le SEO.

Le plugin dispose d’une version gratuite pour les blogueurs occasionnels et des abonnements payants, des formules one shot sont disponibles pour les plus gros consommateurs.

2 et 3.  Lazy Load & Imagify by WP Rocket : ne ralentissez plus le temps de chargement de vos pages

L’optimisation des images pour les moteurs de recherche passe évidemment par la réduction du temps de chargement de la page. Pour optimiser le temps de chargement via les images, 3 actions simples peuvent être mise en place :

  • Avoir des images « responsives »
  • Mettre en place du lazy loading
  • Compresser les images

Depuis sa version 4.6, WordPress rend automatiquement les images responsives grâce à l’attribut srcset.

Nous ne reviendrons pas sur le sujet.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette thématique, je vous invite à lire l’article : Responsive Images : comprendre srcset et size (sur le site d’Alsacreation).

Mes deux plugins préférés pour le lazy loading et la compression sont édités par la société française WP-Media. D’autres alternatives sont disponibles, j’en mentionnerai quelques une.

Mettre en place le lazy loading sur WordPress

Le lazy loading est une technique d’optimisation destinée à améliorer la vitesse de chargement d’une page. Au lieu de charger toute la page en une seule fois, le lazy loading permet de ne charger que la section requise et retarde le reste du chargement, jusqu’à ce que l’utilisateur en ait besoin. C’est particulièrement utile avec les images, puisque vous ne débutez leur chargement que si l’utilisateur en a besoin. Les gains de temps sont incroyables et la navigation s’en trouve plus fluide.

Pour mettre en place du lazy loading sur WordPress, je vous recommande le plugin Lazy Load. Il est facile d’utilisation et efficace. BJ Lazy load fait aussi très bien l’affaire ! Ces plugins sont gratuits.

Compresser vos images automatiquement avec WordPress

La compression des images est extrêmement importante pour améliorer la vitesse de chargement des pages et pour le SEO. Cela ne sert généralement à rien d’avoir des images en haute définition : le bénéfice pour l’utilisateur est nul. En matière de compression, je vous recommande d’appliquer la maxime suivante : mieux vaut trop que passer !

Nota bene : les plugins de compression effacent le plus souvent les données EXIF. Or, les données EXIF peuvent avoir un impact sur le SEO. Je vous invite à lire l’article d’ImageSEO « Les données EXIF ont-elles un impact sur le SEO des images ? » si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet.

Bref, revenons-en à nos moutons. Les plugins de compression d’images sont nombreux et la qualité des résultats générés variables. D’après moi deux plugins sortent du lot : Imagify et reSmush.it.

Je trouve personnellement Imagify plus complet, car il permet d’affiner le niveau de la compression et de redimensionner les images. Je vous laisse vous faire votre propre avis !

4. Faite un “Image Sitemap” avec le plugin Udinra

De nombreux webmasters ne savent pas qu’il est possible de faire un sitemap avec les images.

C’est extrêmement utile et cela permet à Google de comprendre et d’indexer les images qui figurent dans vos pages.

Pour chaque URL de votre sitemap, il est possible de faire référence à jusqu’à 1000 images. Le plugin Udinra est très complet et remplit parfaitement cette tâche.

5. Améliorer le partage de vos contenus sur les réseaux sociaux grâce aux images

Les images jouent un rôle fondamental dans l’ouverture et la promotion de votre contenu sur les réseaux sociaux. Vous devez donc vous assurer qu’il est facile de partager vos postes et porter une attention toute particulière à l’optimisation des images et des textes choisis.

Le plugin gratuit Open Graph and Twitter Card Tags a retenu mon attention.

Il insère les balises Facebook Open Graph Tags sur votre WordPress afin de faciliter le partage sur les réseaux sociaux. Ce plugin permet aussi d’ajouter des données structurées à vos images grâce aux balises issues de Schema.org. Tout ce dont vous avez besoin pour améliorer le partage de vos postes sur Facebook et Twitter.

Conclusion…

L’optimisation du référencement des images devrait être au coeur de toute les stratégies SEO en 2020 !

Il est important de ne pas rater ce tournant car le trafic de recherche généré par Google Image est extrêmement qualitatif !

Si vous avez besoin d’encore plus de précisions sur le sujet, je vous invite à lire cet excellent guide sur le référencement des images !

Merci pour votre lecture et n’hésitez pas à commenter ce poste !

Vos commentaires sont très appréciés ci-dessous !

Veuillez cependant respecter les bonnes pratiques de commentaires sur les blogs, sinon votre message s'autodétruira après 10 secondes entre mes mains.

  • Vous devez avoir lu l'article, sinon je m'en rendrais compte, et boom !
  • Vous ne pouvez renseigner aucun mot clé SEO dans le champ "nom" (pseudo, nom de société, pas de souci).
  • Vous pouvez renseigner votre "Site Web", vous aurez un lien dofollow, je suis gentil. Par contre, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un lien qui sert à vous identifier en tant qu'individu (site de votre société, votre blog perso, votre chef d'œuvre WordPress...). Je refuse donc : les sites de vos clients, les pages internes que vous peinez à booster, les MFAs sans intérêt, les serruriers, rachats de crédits et autres saloperies.
  • Vous devez avoir un avis sur le sujet abordé (même contradictoire) ou au moins poser une question pertinente. Si vous souhaitez juste me montrer votre gratitude éternelle, faites-le avec un retweet ou un partage Facebook. Donc pas de "merci très bel article" qui n'apporte rien.

À vos plumes !