Selon une étude réalisée par CodinGame, les développeurs web ont encore de beaux jours devant eux. En effet, il semblerait que ce métier très tendance ait le vent en poupe dans de nombreux pays où les salaires qui leur sont accordés ne sont absolument pas négligeables.

Faisons un tour d’horizon de ce qu’est un développeur web, de ses compétences, de son utilité et de ses possibilités dans le monde.

Quelles sont ses possibilités de carrière ?

Le développeur web peut tout à fait s’intégrer à une équipe dans une agence web. C’est d’ailleurs grâce aux développeurs qu’il est devenu encore plus pertinent de faire appel à une agence web spécialisée en développement.

Certaines personnes ont des besoins particuliers et il leur faut donc faire appel à ce type d’agences spécialisées afin de confier leur projet numérique à une équipe qui saura répondre à leurs attentes. Prenons un exemple, si cette personne a besoin de bien plus qu’un petit site vitrine réalisé avec WordPress, il faut absolument qu’un développeur soit présent dans les rangs de l’agence web qu’il aura choisie. Il est à noter que la majorité des projets clients ont ce genre de besoins spécifiques. Il y a donc de fortes chances que ce soit aussi votre cas si vous avez un projet digital en tête.

Faire appel à une agence spécialisée, comme par exemple Vert Caméléon, vous permettra d’obtenir une prestation de développement sur mesure et donc optimisée, et fera gagner un temps fou au client final qui pourra se reposer sur ses deux oreilles en sachant que son projet est entre de bonnes mains depuis sa création jusqu’à sa mise en ligne effective. Cela évitera à cette même personne de devoir trouver un partenaire pour chacun des différents aspects de son projet. Si elle était passée par une agence de marketing digital travaillant uniquement sur des CMS, elle aurait eu besoin de chercher d’autres partenaires techniques pour concrétiser son projet.

Quelles sont les compétences d’un développeur web ?

Le développeur est la pièce maîtresse d’une équipe de développement. En effet, il est celui qui donnera vie aux maquettes réalisées par le graphiste (web designer). Il a pour mission de reproduire un visuel en codes informatiques (HTML, CSS, JavaScript, etc.) afin d’en faire un outil utilisable par les internautes.

C’est également le développeur web qui effectuera la maintenance sur le long terme des projets qu’il a créés, qui en améliorera le référencement grâce à des balises, etc. En bref, c’est un petit génie de l’informatique qui doit être très polyvalent et ne doit jamais cesser de se former. Il doit maîtriser de nombreux langages de programmation, mais également des technologies telles que les frameworks, les serveurs web, les bases de données, etc.

Et si l’envie de voyager lui prenait ?

À notre époque où le nomadisme devient une réelle tendance, les développeurs ne font bien sûr pas exception. Comme nous vous en parlions en début d’article, CodinGame a réalisé en 2019 une étude des salaires pouvant être proposés à nos génies du codage informatique.

Si le développeur rêve de soleil tout en étant grassement payé, il devrait s’orienter vers des pays comme la Chine (salaire annuel moyen de 65233€), l’Arabie Saoudite (53907/an), les États-Unis (50962/an) ou encore la France (46772/an).

Bon, pour la France, le soleil n’est peut-être pas présent partout et toute l’année, mais le nombre d’agences web spécialisées en développement y ayant leur siège est plus qu’intéressant. Il sera aisé pour un développeur de sonner à quelques portes en proposant ses services pour trouver chaussure à son pied.

Si vous n’étiez pas convaincu par l’utilité de faire appel à une agence de développement ou si vous n’étiez pas certains de faire le bon choix de carrière en apprenant le développement web, tous les doutes devraient être à présent levés !

Vos commentaires sont très appréciés ci-dessous !

Veuillez cependant respecter les bonnes pratiques de commentaires sur les blogs, sinon votre message s'autodétruira après 10 secondes entre mes mains.

  • Vous devez avoir lu l'article, sinon je m'en rendrais compte, et boom !
  • Vous ne pouvez renseigner aucun mot clé SEO dans le champ "nom" (pseudo, nom de société, pas de souci).
  • Vous pouvez renseigner votre "Site Web", vous aurez un lien dofollow, je suis gentil. Par contre, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un lien qui sert à vous identifier en tant qu'individu (site de votre société, votre blog perso, votre chef d'œuvre WordPress...). Je refuse donc : les sites de vos clients, les pages internes que vous peinez à booster, les MFAs sans intérêt, les serruriers, rachats de crédits et autres saloperies.
  • Vous devez avoir un avis sur le sujet abordé (même contradictoire) ou au moins poser une question pertinente. Si vous souhaitez juste me montrer votre gratitude éternelle, faites-le avec un retweet ou un partage Facebook. Donc pas de "merci très bel article" qui n'apporte rien.

À vos plumes !