Si vous travaillez avec WordPress, vous connaissez forcément Yoast SEO et All in One SEO Pack, ces deux plugins SEO incontournables, installés plusieurs millions de fois chacun.

Bien que ceux soient des plugins SEO performants, complets, mis à jour régulièrement… avec chacun ses avantages et ses inconvénients, il existe une autre solution qui n’a pas à rougir face à ces deux mastodontes, je veux bien sûr parler de The SEO Framework.

The SEO Framework figure comme le petit nouveau de la bande, il n’a vu le jour « que » fin 2015, alors que ses compères ont déjà 10+ ans d’existence et d’améliorations constantes. Je l’ai personnellement découvert l’année dernière et j’avais été frappé par ses excellentes notes sur le répertoire de WordPress : 4,9 / 5 pour 163 avis, ce qui est assez rare pour un plugin WP.

Par curiosité, je l’ai installé sur un premier site et j’ai été agréablement surpris par sa simplicité de configuration, sa rapidité et toutes ses fonctionnalités. Bien que j’ai toujours apprécié All in One SEO (dont ils ont dû s’inspirer), j’ai aujourd’hui une préférence pour The SEO Framework qui fait parfaitement le job.

The SEO Framework offre toutes les fonctionnalités nécessaires pour optimiser le référencement de son site. Tout peut être configuré sur une seule et même page.

Dès l’installation, le plugin est pré-configuré, on peut ensuite apporter notre touche pour personnaliser les META, générer un sitemap, activer le fil d’ariane, intégrer des outils externes comme Google Analytics, Google Webmaster Tools, Facebook, Twitter, Bing, Yandex, Pinterest, etc. Tout cela se fait de manière très simple et fluide.

the-seo-framework

En plus d’être un plugin SEO facile à prendre en main, il propose des fonctionnalités poussées, comme l’optimisation de ses URL canoniques, l’activation des extraits enrichis avec Schema.org, le support de custom post types comme WooCommerce et bbPress, la personnalisation des META pas seulement pour les articles et les pages, mais aussi pour les terms et les taxonomies.

Ce que j’apprécie tout autant avec The SEO Framework, c’est sa multitude d’addons très pratiques que l’on peut ajouter selon ses besoins. Ils sont pour la plupart gratuits, voici la liste :

  • Local SEO : permet de saisir les infos concernant son business et sa localisation, pour une meilleure visibilité sur les moteurs de recherche
  • Focus : aide à rédiger le contenu idéal pour les moteurs de recherche en utilisant les bons mots clés et synonymes
  • AMP : parfait la liaison avec le plugin officiel AMP
  • Articles : permet d’ajouter les données structurées aux articles (AMP ou non)
  • Monitor : solution de monitoring, suit l’évolution de son optimisation interne et fournit des stats
  • Incognito : cache toutes traces du plugin dans le code
  • HoneyPot : bloque les spams de commentaires (bon complément à Akismet)
  • Origin : redirige les pages d’attachement au post d’origine
  • Title Fix : permet de s’assurer que le TITLE renseigné soit pris en compte, peu importe le thème

Accompagné de cette jolie palette d’addons, The SEO Framework permet de s’assurer qu’on a un site bien optimisé et performant ; ses fonctionnalités sont donc similaires à celles de Yoast et All in One SEO, mais là où ça devient très intéressant, c’est la rapidité de chargement du plugin.

Après avoir mené plusieurs tests bien distincts avec trois outils d’analyse de rapidité (WebPageTest, Pingdom et GTMetrix), voici la moyenne de chargement en plus qu’il faut compter pour chaque plugin :

  • Yoast SEO : +0.2666 sec
  • All in One SEO Pack : +0.1476 sec
  • The SEO Framework : +0.1133 sec

Quand on voit à quel point la rapidité est importante, chaque détail compte 😉 N’oubliez pas d’installer un plugin de cache tel que WP Rocket, Comet Cache ou encore WP Super Cache, pour gagner en performance.

Et vous, quel est votre plugin SEO favori ? Comptez-vous essayer The SEO Framework ?

Vos commentaires sont très appréciés ci-dessous !

Veuillez cependant respecter les bonnes pratiques de commentaires sur les blogs, sinon votre message s'autodétruira après 10 secondes entre mes mains.

  • Vous devez avoir lu l'article, sinon je m'en rendrais compte, et boom !
  • Vous ne pouvez renseigner aucun mot clé SEO dans le champ "nom" (pseudo, nom de société, pas de souci).
  • Vous pouvez renseigner votre "Site Web", vous aurez un lien dofollow, je suis gentil. Par contre, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un lien qui sert à vous identifier en tant qu'individu (site de votre société, votre blog perso, votre chef d'œuvre WordPress...). Je refuse donc : les sites de vos clients, les pages internes que vous peinez à booster, les MFAs sans intérêt, les serruriers, rachats de crédits et autres saloperies.
  • Vous devez avoir un avis sur le sujet abordé (même contradictoire) ou au moins poser une question pertinente. Si vous souhaitez juste me montrer votre gratitude éternelle, faites-le avec un retweet ou un partage Facebook. Donc pas de "merci très bel article" qui n'apporte rien.

À vos plumes !