Cet article a déjà 6 mois. Les informations que vous y trouverez seront probablement d'une grande aide, cependant, on n'est jamais à l'abri de certains passages obsolètes. Vous êtes prévenu, bises.

Tout le monde vous le dira, pour améliorer la vitesse de chargement d’un site WordPress, il faut commencer par installer un plugin de cache

Sur Facebook, j’ai récemment vu passer une discussion à ce sujet.

Quel(s) plugin(s) de cache choisir ?

J’utilise habituellement W3TC, par habitude.

J’ai cependant pu constater que deux autres plugins revenaient souvent dans cette discussion : WP Fastest Cache et Comet Cache.

Comme à mon habitude, j’ai remis le test à plus tard, jusqu’à ce que @Loran750 vienne me réveiller en DM sur Twitter, lieu où nous échangeons régulièrement des messages à propos de sa sœur, ce genre de choses…

Du coup, et puisque chez moi il était presque 5 heure du mat., je me suis dit que c’était le moment idéal pour faire un petit comparatif W3 Total Cache vs Comet Cache, en mode no life. Mais vite fait, hein, parce qu’il faut que je dorme un peu, aussi, quand même.

En lisant ce comparatif datant d’août 2016 (merci Laurent pour le lien), j’ai zappé de tester WP Fastest Cache. J’espère qu’ils pourront me pardonner.

Source : athemes.com

Edit 12 février 2017 : j’ai eu le nez fin. WP Fastest Cache a été supprimé du repository officiel de WordPress.org : https://wordpress.org/plugins/wp-fastest-cache/. Ils distribuent maintenant le plugin uniquement via leur site.

Pour effectuer mes tests, j’ai lancé à chaque fois 3 analyses :

Pour chacune, j’ai retenu le résultat intermédiaire (pas le meilleur, ni le moins bon), même si ce n’était pas beau à voir. 😮

Je l’avoue. Depuis la dernière refonte graphique de ce blog, j’ai complètement négligé d’optimiser quoi que ce soit pour sa vitesse de chargement. Vous pouvez constater à quel point cela me tracasse.

Pour ce test, j’ai volontairement ignoré Google PageSpeed Insight.

Je considère que cet outil doit être utilisé comme un indicateur supplémentaire, permettant de révéler certains problèmes qui peuvent être optimisés plus ou moins facilement, mais sûrement pas comme un test de performance exhaustif en soi.

J’ai testé les 2 plugins avec la configuration la plus basique qui soit. C’est-à-dire, uniquement le cache activé (cache des pages et cache navigateur), sans minification des JS/CSS ni quoi que ce soit d’autre.

Je précise qu’actuellement, j’utilise le thème Extra (ElegantThemes). Et histoire de m’amuser un peu, j’utilise le CDN pour images Jetpack Photon.

Comparatif des systèmes de cache

Ma config W3TC

Mes résultats W3TC 0.9.5.2

(assez catastrophiques à cause de l’absence total d’optimisations à de nombreux niveaux)

  • Pingdom, c : 1,52 secs.
  • Webpagetest, c : 5,20 secs ; fb : 1,58 secs.
  • Gtmetrix : c : 3,6 secs.

Simplicité d’utilisation des plugins

Niveau ergonomie et simplicité d’utilisation, les deux plugins m’ont paru, au premier abord, aussi moches et confus l’un que l’autre.

Pour le coup, je préfère de loin la présentation de WP Rocket, c’est-à-dire, ordonnée sous différents onglets disposés horizontalement. C’est plus clair comme ça quoi ! Et on se sent moins perdus. Mais puisque je n’ai pas les moyens de m’offrir WP Rocket pour mon blog (je suis pauvre), je vous parle de plugins gratuits. Qu’est-ce que je peux faire d’autre ?

Ma config Comet Cache

Je n’ai pas compris tous les paramètres de Comet Cache au premier instant et j’étais fatigué, alors j’ai laissé toutes les options par défaut. Cela me parait correspondre à ma config W3TC, c’est-à-dire, pas de minification ni de lazyload sur les images ou ce genre de trucs.

Mes résultats Comet Cache 161221

  • Pingdom, c : 1,48 secs. W3TC, c : 1,52 secs.
  • Webpagetest, c : 3,93 secs ; fb : 0,274 secs. W3TC, c : 5,20 secs ; fb : 1,58 secs.
  • Gtmetrix, c : 3,6 secs. W3TC, c : 3,6 secs.

Grosso modo, j’obtiens les mêmes résultats qu’avec W3TC, sauf sur Webpagetest qui m’indique aussi le First Byte (délai avant de pouvoir atteindre le serveur = premier octet = facteur très important !). Et là, on voit que ma config par défaut « Comet Cache » agit beaucoup mieux sur ce « First Byte » que ne le fait « W3 Total Cache » avec cache disk enhanced + browser cache.

Ce rapide test n’a rien de très scientifique. Si vous utilisez « W3 Total Cache » et que vous avez de bons résultats actuellement, il est peut-être inutile de vous jeter sur Comet Cache ?

Quoi que ? Si !

J’ai déjà eu de gros problèmes avec l’Object Cache et le DB cache de W3TC qui généraient énormément de fichiers sur mon serveur web, ce qui ne plaisait pas à mon hébergeur ; et j’ai déjà eu des problèmes de grosses lenteurs dans le backend WP, toujours à cause de ce fichu Object Cache. Sans parler de la minification CSS/JS de W3TC qui a tendance à casser les sites contrairement à d’autres solutions existantes, meilleures, pour la minification de fichiers.

Donc, je me venge,

Jetez-vous sur Comet Cache !

On verra ce que cela donne sur le long terme.

De toute façon, puisque maintenant, il est installé sur mon blog, je vais le conserver et tenter de prendre un peu de temps pour optimiser les autres paramètres qui jouent sur le temps de chargement de mon blog, parce que là, avec ces chiffres, c’est l’hécatombe… 😥 Mais voyons le bon côté des choses. Le fait que mon site fut lent me prouve que j’ai des lecteurs patients, ou fidèles. De jolies qualités 😀

Et vous, c’est quoi votre combo WordPress pour des sites qui se chargent à la vitesse de l’éclair ?

Bon, allez. Moi je vais installer Autoptimize et Lazy Load sur Mr WP tant que j’y suis… ! Et si j’ai le temps, je ferai un peu mumuse avec Async JavaScript, Above The Fold Optimization, Remove query strings from static resources, Better WordPress Minify…


Mise à jour 9 février (un peu plus tard) : j’ai profité de ma matinée pour faire les quelques réglages susmentionnés.

Je suis content. 🙂

Vos commentaires sont très appréciés ci-dessous !

Veuillez cependant respecter les bonnes pratiques de commentaires sur les blogs, sinon votre message s'autodétruira après 10 secondes entre mes mains.

  • Vous devez avoir lu l'article, sinon je m'en rendrais compte, et boom !
  • Vous ne pouvez renseigner aucun mot clé SEO dans le champ "nom" (pseudo, nom de société, pas de souci).
  • Vous pouvez renseigner votre "Site Web", vous aurez un lien dofollow, je suis gentil. Par contre, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un lien qui sert à vous identifier en tant qu'individu (site de votre société, votre blog perso, votre chef d'œuvre WordPress...). Je refuse donc : les sites de vos clients, les pages internes que vous peinez à booster, les MFAs sans intérêt, les serruriers, rachats de crédits et autres saloperies.
  • Vous devez avoir un avis sur le sujet abordé (même contradictoire) ou au moins poser une question pertinente. Si vous souhaitez juste me montrer votre gratitude éternelle, faites-le avec un retweet ou un partage Facebook. Donc pas de "merci très bel article" qui n'apporte rien.

À vos plumes !