Pour suivre les blogs que j’adore, j’ai bien essayé la solution des flux RSS avec Netvibes et iGoogle (en son temps). Quel bazar là-dessus !

Je « like » systématiquement les profils Facebook des sites qui m’intéressent, mais le célèbre réseau social ne nous affiche que ce qu’il veut bien.

Et c’est tout juste s’y je m’y retrouve sur Twitter avec 270 abonnements seulement.

Bref, j’ai bien failli lâcher l’affaire. Si je loupe des articles, tant pis ! Mais c’était sans compter sur un service à côté duquel j’étais complètement passé pendant tout ce temps : WordPress Reader !

Vous avez beau être un expert WordPress, ce service vous a peut-être aussi échappé.

Ne pas confondre WordPress.com et WordPress.org.

Pour une bonne compréhension de cet article, gardez à l’esprit que lorsque nous parlons de WordPress.com, nous faisons référence au service d’hébergement de la société Automattic, et non au site du CMS gratuit WordPress dont l’adresse correcte est WordPress.org.

Pourquoi créer un compte WordPress.com ?

Si vous tenez un blog WordPress.org, ou au moins si vous suivez quelques blogueurs via Twitter, vous avez tout à gagner en vous créant un compte WordPress.com.

WordPress.com n’est pas seulement un service d’hébergement gratuit !

Premièrement, grâce à WP.com, vous allez pouvoir configurer votre Gravatar. De cette manière, à chaque fois que vous posterez un commentaire sur le blog d’un de vos compères, votre « image de profil personnelle » sera affichée automatiquement. Vous pourrez même la modifier plus tard, ce qui sera répercuté sur tous les blogs que vous aviez commentés.

Surcarte Gravatar

Deuxièmement, si vous tenez vous-même un blog WordPress.org (auto-hébergé), grâce à l’extension JetPack, WordPress vous donnera accès à plus de 30 fonctionnalités vous permettant de rendre l’expérience sur votre site plus agréable, plus sécurisée et plus rapide. Cela sera l’objet de mon prochain article. ;)

Revenons-en à ce fameux service accessible depuis WordPress.com.

WordPress Reader

En utilisant WordPress Reader, dès votre connexion à WordPress.com, c’est-à-dire, directement sur la page d’accueil de votre compte, vous pourrez retrouver la liste des derniers articles publiés sur vos blogs favoris.

Homepage de WordPress.com : WordPress Reader

Si simple, mais tellement pratique, à tel point que j’en ai fait la page d’accueil de mon navigateur Internet !

Explications

Vous retrouverez les derniers articles de vos blogs présentés de façon très claire, sous forme d’une Timeline, donc, classés par ordre antéchronologique, un peu comme Twitter.

Pour ajouter un blog à votre liste de « Followed Sites », rendez-vous dans Manage et entrez simplement l’URL de la page d’accueil du site que vous désirez suivre.

wp-reader-following

Si vous recevez un message d’erreur du type : « An RSS or Atom feed could not be found for that blog », il est probable que le blog WordPress ne soit pas installé à la racine du nom de domaine que vous avez renseigné.

wp-reader-flux

Dans cet exemple, pour remédier à cette erreur, j’ai ajouté directement l’adresse du flux RSS du blog de Lumière de Lune : www.lumieredelune.com/encrelune/feed.

Cerise sur le gâteau, en utilisant cette méthode, vous pourrez suivre n’importe quel site disposant d’un Flux RSS, comme un forum de discussion, ou un blog motorisé par un autre CMS que WordPress (un blog DotClear par exemple).

Votre fil d'actualité WordPress.com

Connaissiez-vous déjà ce service de WordPress ?

Sinon, qu’en pensez-vous ? Utile ?

Vos commentaires sont très appréciés ci-dessous !

Veuillez cependant respecter les bonnes pratiques de commentaires sur les blogs, sinon votre message s'autodétruira après 10 secondes entre mes mains.

  • Vous devez avoir lu l'article, sinon je m'en rendrais compte, et boom !
  • Vous ne pouvez renseigner aucun mot clé SEO dans le champ "nom" (pseudo, nom de société, pas de souci).
  • Vous pouvez renseigner votre "Site Web", vous aurez un lien dofollow, je suis gentil. Par contre, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un lien qui sert à vous identifier en tant qu'individu (site de votre société, votre blog perso, votre chef d'œuvre WordPress...). Je refuse donc : les sites de vos clients, les pages internes que vous peinez à booster, les MFAs sans intérêt, les serruriers, rachats de crédits et autres saloperies.
  • Vous devez avoir un avis sur le sujet abordé (même contradictoire) ou au moins poser une question pertinente. Si vous souhaitez juste me montrer votre gratitude éternelle, faites-le avec un retweet ou un partage Facebook. Donc pas de "merci très bel article" qui n'apporte rien.

À vos plumes !