L’autre jour sur Twitter, nous discutions des inconvénients des plugins classiques destinés à traduire les sites WordPress. On se plaignait de leur manque de flexibilité, par exemple lorsqu’on est confronté à un thème ou des extensions qui n’auraient pas été rendus 100% traduisibles par leur auteur. En effet, ces problèmes sont courants avec WordPress, surtout chez les développeurs anglo-saxons qui oublient trop souvent d’utiliser la syntaxe permettant de traduire certaines chaînes de caractères dans leurs développements WordPress. C’est pour ça qu’on se retrouve souvent avec des sites français, qui contiennent un peu d’anglais, par-ci par-là : Recent posts, Leave a comment, Categories…

C’est alors que @Weglot s’est timidement manifesté pour nous inviter à jeter un coup d’œil à leur solution alternative, le tout présenté dans une courte vidéo de 6 minutes.

Accroché à ma vieille méthode de traduction avec WPML, j’ai mis 2 jours à me décider à visionner cette vidéo.

A-t-on trouvé la solution miracle pour traduire nos sites WordPress ?

Après visionnement, l’offre de Weglot a tout l’air d’être miraculeuse !

L’outil arrive à mixer à la fois les avantages

  • d’une traduction rapide via des sources de traductions automatiques
  • d’une traduction de qualité, à la main, basée sur un plugin WordPress

On peut donc se demander si cette solution miracle a le moindre inconvénient ! C’est pourquoi j’ai supplié Rémy Berda, mon contact chez Weglot, de bien vouloir répondre à quelques questions dans cette interview que je vous propose de découvrir ci-dessous.

Interview de Rémy Berda de chez Weglot

Rémy Berda, cofondateur Weglot.Bonjour Rémy,

Peux-tu te présenter brièvement et nous dire qui tu es au sein de Weglot ?

Bonjour et merci ! Je suis le cofondateur de Weglot, je m’occupe de la partie technique de la solution. J’ai un background de développement Web et mobile.

C’est en partant d’un besoin que j’avais eu sur mon précédent site (spothers.com, ndlr) et les difficultés que j’avais eu pour le passer en multilingue que je me suis décidé à créer une solution simple et efficace.

Combien de membres compte votre équipe ? Quelle est votre dynamique de travail chez Weglot ?

Nous sommes 2 personnes à plein temps sur le plugin WordPress. Augustin travaille sur le marketing et je travaille sur la partie technique.

Nous continuons d’améliorer le plugin chaque jour, à discuter avec nos clients et à offrir un support de qualité. Nous répondons aux questions en direct via notre chat.

Lors du visionnement d’une page traduite par Weglot, quelle est la mécanique technique ? Une requête est envoyée à votre serveur à chaque fois ? Ou est-ce qu’un système de cache a été prévu dans votre plugin dans le cas où votre service aurait une brève indisponibilité ?

Effectivement, lorsqu’une page traduite est demandée, un appel est fait chez nous. Cependant, si un plugin de cache est présent, alors la page se chargera depuis le cache. C’est donc selon le choix de l’utilisateur.
Pour les aspects techniques, nous avons bâti une architecture solide pour permettre au service de continuer de fonctionner même en cas de problème d’un serveur.

Je suis sûr que ça intéressera certains lecteurs d’avoir un peu plus de détails sur ces aspects. Les données qui transitent le sont sous quel format ? Du JSON peut-être ? Pourrait-on aussi avoir quelques mots concernant cette « architecture solide » ? Sans pour autant nous révéler quelque chose de secret.

Bien sûr. L’architecture utilise du load balancing avec de serveurs répartis à plusieurs endroits pour assurer une certaine rapidité et solidité du service.

Les données transitent effectivement en JSON, un format standard et léger dans les échanges de données en HTTP.

Ah oui, c’est du sérieux.

Vous communiquez sur le fait que Weglot permet de rapidement rendre un site accessible aux internautes du monde entier. Niveau SEO, comment Google voit-il nos traductions ? Sont-elles indexables de façon optimisées ? Avez-vous pensé à l’insertion de balises « meta » pour signaler à Google les adresses URL des traductions délivrées par Weglot ?

Oui on a pensé à tout ça 😉 !

Notre plugin créé plusieurs versions des pages, selon les best practices de Google pour le référencement. Le plugin se charge aussi d’ajouter les balises alternate hreflang dans l’entête de la page pour que chaque version de la page soit “découvrable” par Google.

Enfin, les balises meta de SEO (title, meta description, balises meta open graph Facebook et Twitter) sont également traduites par notre plugin, tout en permettant à l’utilisateur de garder le contrôle sur ses traductions.

Wow ! Dans ce cas, en plus de toucher une cible mondiale, on boost aussi incroyablement notre SEO pour un très faible investissement en temps.

Bravo !

Mais, étant donné que vous stockez de grandes quantités de données et que le fonctionnement d’un tel service requiert des serveurs haute disponibilité, combien ça coûte tout ça ? Vous proposez des formules mensuelles, est-ce bien cela ? Mais, on n’en a jamais fini ? Plus on a de trafic, plus on paye ? Pourriez-vous nous faire un petit calcul. Par exemple, à quel budget “traduction” devrait s’attendre un petit portail de quelques centaines de visiteurs par jour ?

Question tarifs, c’est très simple : 1 site = 150€/an. C’est tout !

On peut aussi payer au mois si on préfère (15€/mois). C’est illimité en volume, donc si le site gagne en trafic, ça ne change rien au prix.

Nous avons aussi des packs de sites pour les freelances ou les agences qui souhaitent utiliser notre plugin pour plusieurs sites.

Merci, c’est beaucoup plus clair pour moi et moins onéreux que ce que je l’imaginais à la lecture de votre pricing table.

Votre formule gratuite pourrait-elle suffire au site vitrine bilingue d’un petit indépendant par exemple ? Ou est-ce que votre offre gratuite est uniquement là pour permettre aux utilisateurs de se faire une idée, avant de passer à la caisse ?

L’offre gratuite est limitée en caractères (15 000) et à 1 langue. Elle peut donc tout à fait convenir à des très petits sites / landing page.

Dans tous les cas, les 2 premières semaines sont gratuites et illimitées. Les utilisateurs peuvent donc tester le service et se rendre compte de l’apport de valeur par eux-mêmes !

Et si on veut vous commander des traductions professionnelles pour finalement migrer les textes dans une solution de traduction alternative, est-ce permis ? On est libre ?

Oui, ça se fait au cas par cas (nous n’avons encore jamais eu une telle demande) mais nous pouvons exporter les traductions professionnelles et les envoyer au propriétaire du site.

Ces tarifs sont-ils fermes ? Pensez-vous qu’ils puissent encore évoluer ou pensez-vous faire des promos ?

Les tarifs ont déjà été modifiés une première fois afin de mieux s’adapter à l’offre WordPress. Nous faisons occasionnellement des promotions. Il y aura un petit cadeau pour les lecteurs de Mister WordPress en fin d’article !

Que répondez-vous aux prospects qui disent préférer investir une bonne fois dans des traductions à importer dans un plugin, pour éviter les frais fixes ?

Même en une seule fois, le temps passé à importer des traductions peut être vraiment long et donc onéreux. Quand on sait qu’une journée de développement peut se facturer 500€, les coûts montent vite. De plus, il faudra à chaque fois recommencer cette opération pour chaque modification du site ou pour chaque ajout de langue.

Weglot, avec un coût de 150€ pour l’année, revient donc moins cher pour une mise en place plus rapide et propre au niveau du SEO.

Dit comme ça, difficile de ne pas être tenté ! 😀 

Pouvez-vous déjà nous citer l’un ou l’autre site proposant déjà une traduction française réalisée grâce à Weglot, ou faudra-t-il encore patienter, le service étant assez jeune ?

Oui bien sûr, nous avons plus de 50 sites qui nous utilisent.

Par exemple levels3d.com et ama.bzh (présents à la Consumer Electronics Show 2016), ou encore des sites e-commerces : dagoma.fr, mesroulettes.com…

En utilisant Weglot, ces sites ont pu immédiatement augmenter leur audience potentielle et être référencés dans le monde.

Dans le plugin WordPress, il existe assez peu d’options de personnalisation d’affichage (positionnement,…), surtout pour l’utilisateur qui ne maîtrise pas le CSS. Pensez-vous en proposer plus d’ici peu ?

L’utilisateur peut d’ores et déjà positionner le bouton où il le souhaite même si cela reste pour le moment attaché au CSS. Nous prévoyons de faire évoluer cela, notamment en proposant des styles prédéfinis.

Enfin, dernière question de cet interrogatoire éprouvant.

Je pense deviner que vous comptez investir plus largement le marché des CMS puisque Weglot ne se concentrera pas uniquement sur WordPress. Où comptez-vous vous arrêter ? Vous avez déjà une liste secrète de CMS auxquels vous pensez vous attaquer ?

Nous restons pour le moment sur WordPress, car nous sommes convaincus de proposer une solution très performante par rapport à ce qui se fait actuellement. Nous avons d’ores et déjà des demandes pour d’autres CMS. Nous allons donc peu à peu développer la solution sur ces autres CMS, sans pour autant avoir de liste prédéfinie.

Nous irons là ou nos utilisateurs nous veulent 🙂

Merci beaucoup Rémy de nous avoir fait part de ces nombreux éclaircissements sur votre ambitieux service !

Conclusion, à qui conviendra Weglot ?

J’ai testé Weglot. Le concept est simple : allier la simplicité, avec sa mise en place “One Click”, et le professionnalisme, avec la possibilité d’améliorer des traductions automatiques, en ligne, par soi même ou en commandant des traductions professionnelles directement depuis l’interface Weglot.

Le service est donc là avant tout pour vous faire gagner du temps. Beaucoup de temps ! Et le temps, c’est de l’argent.

Je confirme également que les traductions sont rapidement indexées par Google. Le gain en terme de référencement est assez flagrant !

Le service dit être encore en « bêta ». Donc, pour l’instant, il sera peut-être nécessaire de signaler l’un ou l’autre bug. Mais rassurez-vous car, leurs créateurs sont plus que jamais à l’écoute des retours d’utilisateurs. Pour ma part, j’ai pu constater beaucoup de réactivité suite à mes reports de bugs, avec des corrections techniques effectuées dans l’heure qui suivait !

Nul doute que Weglot trouvera vite sa cible et fera rapidement partie intégrante du décor, au centre des solutions de traduction de sites WordPress, aux côtés de Google Translate, de WPML et des autres plugins… sans s’y limiter puisque Weglot est d’ores et déjà compatible avec d’autres CMS et qu’il en convoite encore d’autres.

CODE PROMO Weglot !

Weglot offre 20% de réduction À VIE à tous les lecteurs de Mister WordPress, et ce jusqu’à ce 31 janvier 2016 ! Pas seulement la première année, vous avez bien lu : à vie !!! Si vous hésitiez à passer à Weglot, c’est le moment ou jamais.

Utilisez le code : MWP2016JAN

Dites merci à Weglot en partageant cet article sur Twitter.

Pour tester ça, c’est par ici : Weglot.com !

Qu’en pensez-vous ? Allez-vous tester ?

N’hésitez pas, vous aussi, à poser vos questions à Rémy sur l’offre de Weglot !

Vos commentaires sont très appréciés ci-dessous !

Veuillez cependant respecter les bonnes pratiques de commentaires sur les blogs, sinon votre message s'autodétruira après 10 secondes entre mes mains.

  • Vous devez avoir lu l'article, sinon je m'en rendrais compte, et boom !
  • Vous ne pouvez renseigner aucun mot clé SEO dans le champ "nom" (pseudo, nom de société, pas de souci).
  • Vous pouvez renseigner votre "Site Web", vous aurez un lien dofollow, je suis gentil. Par contre, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un lien qui sert à vous identifier en tant qu'individu (site de votre société, votre blog perso, votre chef d'œuvre WordPress...). Je refuse donc : les sites de vos clients, les pages internes que vous peinez à booster, les MFAs sans intérêt, les serruriers, rachats de crédits et autres saloperies.
  • Vous devez avoir un avis sur le sujet abordé (même contradictoire) ou au moins poser une question pertinente. Si vous souhaitez juste me montrer votre gratitude éternelle, faites-le avec un retweet ou un partage Facebook. Donc pas de "merci très bel article" qui n'apporte rien.

À vos plumes !