Je suis carrément dégoutté par ce qui vient de m’arriver et ce que je viens de découvrir. Du coup, un article s’impose ! 😀

Je suis d’avis que mon hébergeur Web doit être un exemple en termes d’honnêteté et qu’il doit me faire gagner du temps dans mon quotidien. À l’instant, j’ai failli m’étouffer en avalant une stratégie marketing de travers et croyez-moi, je ne vais laisser aucun site chez cet hébergeur !

Shit quoi ! Ça va me prendre une journée de tout migrer. Une journée de travail que j’aurais pu facturer au moins 440€ et ça, ça ne passe pas 😡 #rage

Heureusement, je n’ai pas tout perdu puisque ce retour d’expérience pourra trôner sur ce blog pendant un bon paquet de temps 😉 

Même si je suis techniquement intraçable dans mon bungalow de paille en Asie, avec mon modem satellite, ma petite culti de bananes et mon élevage de poulets 😀 et même si mon avis ou retour d’expérience ne représente en rien de la diffamation, je ne vais pas citer clairement le nom de cet hébergeur très connu des anglo-saxons. Comme ça on est sûrs 😉

Je vais simplement vous révéler certaines de leurs pratiques marketing qui doivent certainement être extrêmement efficaces (pour eux), mais qui ne devraient pas s’appliquer, à mon avis, à un service aussi sensible que de l’hébergement Web, où une atmosphère de confiance devrait régner en toute circonstance.

Voilà ! Je précise simplement qu’il s’agit d’un hébergeur TRÈS connu, très plébiscité sur les blogs et réseaux sociaux en anglais.

Pourquoi ai-je changé d’hébergeur ?

Non non non… Je n’ai rien changé du tout ! 😀

J’ai commandé un de leurs services pour héberger quelques sites à des fins de SEO (pour mon PBN 😀 ) histoire de varier un peu les sources de liens et les hébergeurs, tu connais 😉 Donc, il s’agit de sites vitrine et petits blogs avec TRÈS peu de trafic. Pas question d’investir beaucoup pour l’hébergement de ces sites secondaires. En vrai, si le site est down pendant 2 jours, je m’en fous.

Par contre, je voulais quand même un hébergement mutualisé :

  • assez robuste (qu’on ne me dégage pas après 3 semaines pour que je prenne un serveur dédié dont je n’ai pas besoin, hein)
  • par cher (ce sont des sites à la con, on s’en fout)
  • et offrant cPanel (pour me faire gagner du temps, quand même!)

Ça se trouve bien en France, pourquoi pas de l’autre côté de la Manche ?

Tout a commencé avec leur page de vente

Les choses sérieuses commencent, accroche-toi ! 😀

C’était il y a un an, j’ai donc été chercher la page de l’époque pour être tout à fait honnête avec toi, cher lecteur 🙂 

Je me suis intéressé à l’offre du milieu.

J’avais déjà souscrit à des offres équivalentes chez des hébergeurs concurrents, où je ne paye pas plus de 5€ par mois pour le même service.

Comme tu peux le voir sur la capture, que cela soit en termes de stockage ou de trafic, il ne s’agit PAS d’une offre illimitée : 25.000 visiteurs par mois et 20Go d’espace. Pour ce prix, je me dis… allons-y, c’est ce qu’il me faut !

Je note tout de même le petit texte écrit en couleur #AAAAAA sur fond blanc : 60% off the regular $14.95/mo.
Je me dis que :

  • soit, c’est de l’ancrage marketing ; une technique bien connue pour jouer sur la perception psychologique du client par rapport au prix en lui disant « ouais, normalement, ce service vaut 15 balles, mais chez nous, c’est 5 ! »
  • soit, $14.95/mo c’est le prix qui me serait demandé si je payais par mensualités et non par an, un truc du genre… 🙂 

Je me suis dis…

Après tout, cet hébergeur est recommandé sur tous les groupes Facebook où ça parle anglais. Ils ne vont quand même pas essayer de m’entourlouper ces gars-là ! 😀

Malgré ça, je me méfie quand même un peu et je me tape TOUTE la landing page.

Je lis TOUT, dans les moindres recoins et RIEN ne précise ce que signifie ce fameux « the regular… » affiché sur la capture d’écran ci-dessus.

En général, sur les sites des concurrents, on trouve un petit astérisque « * » à côté du prix. Ça renvoi à plus d’informations, tout en bas de page (oui, comme dans les contrats qu’on rédigeait dans les années 1900). Mais là, rien ! 😮

Je me dis « Ouais Nico… stop ta parano, c’est bon quoi ! C’est un bon hébergeur. Le prix colle au marché pour une offre similaire aux concurrents. Le prix est écrit en gros/gras/vert et puis, on ne va pas te la faire à l’envers à toi ! Le Web, ça te connaît. Tu faisais déjà héberger des sites au début des années 2000, quoi, merde ! »
(ouais, je me parle comme ça dans ma tête 😀 )

Finalement, je réserve. Je suis content. Je me dis : ça va le faire ! 

Je paye 71 dollars, ça fait 60 euros. Normal !

D’ailleurs, ce jour-là, j’ai réservé des hébergements chez plein d’autres fournisseurs, le tout pour monter mon PBN. Du coup, j’ai reçu tous les rappels d’hébergement le même jour et j’ai renouvelé chez tout le monde sans surprise. C’était sans compter sur les pratiques commerciales de cet hébergeur-là. Je vous raconte ça tout de suite…

Que penses-tu de mon choix, cher lecteur ?

À mon avis, un petit hébergement mutualisé avec cPanel, juste pour héberger 2 ou 3 blogs WordPress pour du SEO, ça ne vaut pas 20$ par mois !

Pour toi, si ?

Et puis je n’ai pas besoin de support pour ça. Moi, là, si le serveur reste allumé, c’est bon ! 😀

Tu me donneras ton avis dans les commentaires 😉

Demande de renouvellement de mon hébergement Web

1 an plus tard !

C’est là que ma parfaite idylle a pris fin avec mon nouvel hébergeur de blogs SEO tout pourris.

Voici l’e-mail reçu pour le renouvellement de mon hébergement à 60 balles !

Vous noterez dans l’encadré rouge qu’ils me préviennent que ma carte de crédit sera automatiquement débitée dans quelques jours. Heureusement que je suis expert en hébergement, sinon, ça ne laisse pas beaucoup de temps pour se barrer de là si jamais… 😉

Je tape un petit article sur Mr WP et puis je migre ! 

240US$ !!! 😮

Oh wait, t’as bien regardé la capture d’écran ci-dessus !

Wow, il doit y avoir une erreur dans leur système, je vais aller voir dans mon espace client !

Oui, salut ! Et toi tu vas bien ?

Ah non, 240 balles, pareil !

Bon !

Le support technique est réputé si gentil, ils vont pouvoir m’expliquer tout ça les mecs… c’est pas possible !

Je lance le chat en direct !

Support technique à l’Américaine, la classe 😎

Voilà ce que je balance d’emblée !

J’ai souscrit à un service à 5,95$/mois (71,40$/an) et maintenant, vous me demandez 239.40$ pour le renouvellement !

Si j’ai bien compris, je suis tombé dans une stratégie marketing un peu dégueulasse ?

Pouvez-vous me montrer où, sur votre page de vente www.example.com/web-hosting.htm, vous informez clairement vos clients que le prix est 3 fois plus élevé à partir de la deuxième année ?

Siouplaît, ne faites pas attention aux fautes d’anglais, j’étais un peu vénère et fortement préoccupé par un autre dossier quand j’ai tapé ça 😀

Voilà :

Voici la traduction :

Angelica R.: Bonjour Nicolas !

Angelica R.: Bienvenue sur notre chat, aujourd’hui !

Angelica R.: J’ai lu votre demande initiale et je vais essayer de clarifier la différence de prix.

Angelica R.: Vous avez souscrit à un tarif promotionnel où vous bénéficiez de 70% de réduction par rapport au prix habituel.

Angelica R.: Je suis vraiment désolée que vous voyiez les choses comme ça, mais soyez sûr que nous n’avons jamais eu l’intention de tromper nos clients ou quelque chose comme ça.

Moi : Ben moi, je n’ai jamais entendu parlé de cette promotion. Je cherchais un hébergement pas trop cher pour des sites secondaires (des sites pour faire du référencement) et en voyant votre offre Biiiiiip à 5,95$/mois, je me suis dis qu’elle pouvait convenir à mes besoins. J’ai donc lu attentivement toute la page de vente et rien ne mentionnait une promotion spécifique pour la première année seulement. C’est pour cela que j’ai commandé. Maintenant, j’ai construit tous mes sites sur votre hébergement Biiiiiip et je dois tout migrer puisqu’il est évident que je ne paierai pas 250$/an pour un hébergement qui sert uniquement à mettre en ligne quelques pages de contenu sans trafic, encore une fois, uniquement destinées à des fins de référencement.

Pouvez-vous me montrer où, sur votre page de destination www.example.com/web-hosting.htm, vous informez clairement vos clients que le prix est 3 fois plus élevé la deuxième année ? (encore)

Angelica R.: Ce n’est pas mentionné là. Le prix de la deuxième année n’est pas toujours plus élevé, car le prix spécial/la promo peut être utilisé pendant 3 ans maximum si le premier contrat est signé pendant 36 mois par exemple. Dans nos CGV, article 7.2, il est indiqué « Toutes les conditions de renouvellement disponibles et les frais de renouvellement respectifs sont définis dans votre zone utilisateur. De temps à autre, des promotions spéciales peuvent être disponibles uniquement pour le renouvellement manuel de vos services »

Angelica R.: Aussi, avant de procéder au paiement (étape 3), il était indiqué « Le prix initial spécial s’applique uniquement à la première facture. Une fois votre période initiale terminée, des prix de renouvellement réguliers s’appliquent ».

Moi : D’accord. Donc, pour comprendre le prix de votre service, je devais prendre le temps d’analyser soigneusement vos conditions générales de vente (je viens de vérifier, ça fait 30 pages dans Microsoft Word en police d’écriture standard).

Oh non, c’était aussi écrit quelque part (peut-être en petits caractères) juste avant de payer. Mais ce n’est pas mentionné sur la page de vente.
Heureusement que vous m’avez assuré que chez Biiiiiip, vous n’aviez absolument aucune intention de tromper vos clients, ou quelque chose comme ça.

Vous avez parfaitement répondu à ma question Angelica R. Maintenant, tout est parfaitement clair en ce qui concerne Biiiiiip. Merci ! 5 étoiles !

Angelica R.: Nous essayons toujours d’être aussi transparents que possible. Vous pouvez être sûr et certain que vos commentaires sont déjà rapportés. Cela sera pris en compte, car nous essayons toujours d’améliorer nos services de toutes les manières possibles.

Nicolas : Yeah yeah, and the marmot, it puts the chocolate in the alu-foil… 😀 

Fin du chat…

On se marre bien ! 😀

Angelica R est la personne spécialement assignée au support pour les Renewals (renewals signifie « renouvellements [d’hébergement] » pour les quiches en anglais).
Elle connaît son affaire la petite Angelica R ! 😉

Avec ma demande de support, on ne peut pas dire que j’ai pris Angelica R par surprise 😀 Vu le caractère instantané de certains de ses messages, elle n’avait probablement qu’à piocher les réponses dans son script.

Une étoile de Ninja, tiens, prend ça !

Analysons un peu ce qu’Angelica nous raconte…

En fait, j’ai eu la réponse que je voulais, c’est-à-dire que RIEN ne mentionne l’entourloupe directement dans la page de vente. Dans les conditions générales de vente, l’extrait qu’elle m’a copié-collé est hors sujet, rien à voir avec ma situation. En fait, d’après elle, j’aurais du voir l’explication, uniquement au moment d’entrer mes informations bancaires. Ah ah !

Par honnêteté intellectuelle envers ma nouvelle amie Angelica R, j’ai voulu vérifier comment cela se présente aujourd’hui, en 2018, dans leur canal d’achat, avant la confirmation du paiement. Peut-être que cet avertissement légal était affiché en gros caractères, encadré en rouge et que j’étais très fatigué ce jour-là !?

Voyons voir…

Ce que j’ai découvert est très SURPRENANT !

Voici ce que ça donne dans une vidéo d’une minute…
(lisez bien mes commentaires écrits en noir, ça va vite)

On se croirait dans Enquêtes et Révélations chez Mr WP 😀 

Comme vous pouvez le voir dans cette vidéo, je N’aurais PAS pu voir cette fameuse mention légale, concernant la prochaine facture, en renseignant normalement les coordonnées de ma société. De plus, aucune information sur la page de vente ou dans les conditions générales de vente (d’après Angelica R, merci à elle 😉 ) n’était destinée à me prévenir clairement de la hausse du tarif la seconde année.

Je vous laisse vous faire votre propre avis sur leurs pratiques commerciales 😉 et ma santé mentale 😀

Une maladresse de la part de Biiiiiip  ?

Laissons le bénéfice du doute à Biiiiiip et Angelica R. Peut-être qu’il s’agissait d’un test ou d’une erreur. Peut-être que mon feedback a bien été remonté en interne et qu’ils vont changer ça rapidement. Après tout, ils ont à coeur d’être toujours les plus transparents possible avec leurs clients, c’est Angelica R qui le dit !

Dans le doute, j’ai voulu vérifier du côté de WayBack Machine si la pratique commerciale date réellement de cette année 😉

Verdict !

En 2011, année de création de la landing page… Zoomez 😉

De 3,95$ à 9,95$. La société Biiiiiip connaissait déjà cette superbe technique de marketing. On n’est donc pas sur de la maladresse et le fossé était déjà grand entre le prix initial et le « regular price » (« regular price » dont le sens n’est décrit nulle part sur la page).

En 2012, on fait quelques réglages… Zoom! 😉

Le fossé était trop grand et les gens ne renouvelaient pas ? 😀 Ou alors, on perdait de l’argent en fournissant un hébergement trop bon marché la première année ? 😀

En 2014, on se paye une refonte (hey! le marketing ça fonctionne) 😀 

Toujours la même technique de marketing, mais en multipliant les offres.
Donner au client la sensation qu’il a le choix, ça a toujours bien fonctionné, pas vrai ? 😉

En 2016, ça commence à bien s’exciter sur les forums de discussion.

En cherchant deux minutes sur Google, on voit qu’il y a un paquet de monde qui est vénère. Ça contraste avec les recommandations que j’avais lues sur Facebook.

En fait, ces gens étaient peut-être à leur première année d’hébergement…. !? 

En 2017, c’est l’année où je suis devenu client.

C’était 15 balles par mois le Regular à l’époque.

En 2018, maintenant !

On accentue encore un peu plus la bonne stratégie qui va bien en ne changeant rien au prix de base, mais en chargeant 5 dol de plus pour le renouvellement.

Dans un an, ça va chauffer dans ta boîte mail ! 😀 

On ne change pas une équipe qui gagne, pas vrai ? 😉

Biiiiiip, un hébergeur qui récompense la fidélité de ses clients !

Puisque mon hébergement à 5,95$ avec un Regular Price de 14,95$ est finalement passé à 19,95$/mois (239.40$) en 1 an, je présume que le mec qui avait pris son hébergement à 3,95$ en 2011 est logé à la même enseigne que moi aujourd’hui !?

Ce qui est génial avec leur renouvellement automatique, c’est que (sauf erreur de ma part) rien dans leur interface ne me permet de supprimer ma carte de crédit de leur site. Si ce n’est pas beau ça ?

Je vous mets une petite capture d’écran de ce que j’ai trouvé en voulant supprimer ma carte de crédit de leur site. Par contre, désolé, je ne suis pas en mesure de capturer un bouton « Remove my credit card » qui n’existe pas…

Voilà, en gros, ça dit que je ne peux pas supprimer ma carte.
Le bouton Cancel, c’est pour fermer la meta box.

Propre !

Quand ton hébergement est géré par des experts en optimisation des ventes.

Heureusement, je suis libre d’annuler le service en cours d’utilisation dans un autre onglet, youpie!

Me voilà rassuré.

Hébergeurs Web honnêtes

En cherchant où j’allais migrer ces quelques petits sites, toujours chez les hébergeurs anglosaxons, je suis tombé sur un hébergeur (très connu également) qui utilise exactement la même stratégie marketing que l’autre, à cela près qu’en 3 petits mots, il clarifie immédiatement la situation. Comme quoi, lorsqu’on veut être honnête avec ses clients, tout en usant de techniques de marketing, c’est possible.

Je vais peut-être faire ça sur un site tiens ! 🙂 

Autre exemple

Chez un autre hébergeur américain, vous voyez ici que dès que vous avez cliqué sur « commander » les cycles de facturation sont très clairement présentés.

En plus, pendant votre inscription en tant que client, une grosse pop-up agressive s’affiche pour vous rappeler ceci :
* Special offers are limited-time promotional prices available to new customers and are valid for the initial term only, not for successive or renewal periods. 

Donc :
* Les offres spéciales/prix promotionnels ont une durée limitée disponible pour les nouveaux clients et ne sont valables que pour la période initiale, pas pour des périodes successives (renouvellements). 

Ici, les mecs font du marketing, tout en faisant de gros efforts pour que cela soit clair dans votre esprit dès le départ. Pas de surprise.
Du coup j’ai pris 3 ans 😀


Ça me coûte 100$ de moins pour 3 années de tranquillité pendant lesquels je compte bien remplir leur serveur 😀  

J’ai trouvé beaucoup moins cher, en mieux ! CQFD.

C’était long mais il fallait que ça sorte ! 😀

Désolé pour le pavé de 3.000 mots, mais sans ça, les lecteurs qui connaissent déjà cette pratique marketing auraient pu me traiter de gros con, ou d’ignorant au choix. Avec toutes ces explications, au moins, vous voyez le chemin que ce marketing a fait dans mon esprit, en tant que client.

C’est là que l’argumentaire commercial « Pas de frais cachés ! » prend tout son sens.

Ci-dessous, vous me direz en commentaire ce que vous pensez de leur stratégie : chapeau blanc, gris, noir ?

Ce qui est dommage avec ce genre de pratiques, c’est qu’en 2019, on sera toujours obligés d’être paranos lorsqu’on commande un service et parfois, ça ne suffit même pas pour ne pas se faire avoir. J’en suis la preuve.

Petit conseil pour les marketeux du monde entier 🙂

Vous faites ce que vous voulez, hein 😉
Le marketing est une matière extrêmement intéressante (j’adore), mais il convient de faire attention de ne pas verser dans la tromperie ou dans la publicité ultra-mensongère (même si vous restez dans les limites de la légalité), au risque de créer beaucoup de frustration chez les clients que vous avez pris pour des cons.
Et puis sur Internet, il y a les bad buzz…

Au-delà du fait de faire un chiffre élevé avec votre business, il y a un autre type d’ambition à avoir : avoir à coeur de créer une entreprise utile, honnête avec ses clients et qui travaille dans une démarche qualitative avant tout. Certains hébergeurs ont cette démarche, mais ils ne sont pas très nombreux.

Le marketing est un moyen, pas une fin…
à moins que, pouvoir vous regarder dans la glace, vous n’en ayez rien à faire. C’est à vous de voir.

Enfin… moi je dis ça, je dis rien 😀 Merci pour votre lecture !

À partager EN MASSE les amis pour dénoncer ce type de pratiques chez les hébergeurs Web ou autres business ! 😉
Et puis comme ça, vous vérifiez que mes boutons de partage fonctionnent toujours. Thx!

Pour ceux qui veulent laisser un commentaire ci-dessous : si vous voulez citer Biiiiiip, écrivez « Biiiiiip » svp, merci 😀 

Vos commentaires sont très appréciés ci-dessous !

Veuillez cependant respecter les bonnes pratiques de commentaires sur les blogs, sinon votre message s'autodétruira après 10 secondes entre mes mains.

  • Vous devez avoir lu l'article, sinon je m'en rendrais compte, et boom !
  • Vous ne pouvez renseigner aucun mot clé SEO dans le champ "nom" (pseudo, nom de société, pas de souci).
  • Vous pouvez renseigner votre "Site Web", vous aurez un lien dofollow, je suis gentil. Par contre, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un lien qui sert à vous identifier en tant qu'individu (site de votre société, votre blog perso, votre chef d'œuvre WordPress...). Je refuse donc : les sites de vos clients, les pages internes que vous peinez à booster, les MFAs sans intérêt, les serruriers, rachats de crédits et autres saloperies.
  • Vous devez avoir un avis sur le sujet abordé (même contradictoire) ou au moins poser une question pertinente. Si vous souhaitez juste me montrer votre gratitude éternelle, faites-le avec un retweet ou un partage Facebook. Donc pas de "merci très bel article" qui n'apporte rien.

À vos plumes !