Pour cette seizième « interview », je reçois encore un auteur. Et encore un expatrié puisque David Fayon est installé à San José (près de San Francisco en Californie). Pour faire court : dans la Sillicon Valley ! Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages liés au numérique, pas moins !

En fin d’interview, David nous propose un concours Twitter dont le lot sera son dernier livre.

Mister WP

Bonjour David, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Consultant transformation digitale et web, auteur, conférencierJe suis tombé dans la potion numérique étant petit (premier ordinateur en 1981, premier mél en 1989, première utilisation des réseaux sociaux en 1999).

J’ai fait coïncider ma passion de l’informatique avec mes études (Télécom ParisTech, Université Pierre et Marie Curie, IAE de Paris). Après avoir travaillé notamment chez Alcatel et France Télécom, j’ai occupé plusieurs fonctions au sein de La Poste (directeur marketing de ColiPoste, directeur de projets à la direction financière et à la direction du système d’information, responsable prospective et veille pour trouver des relais de croissance) avec toujours l’approche du numérique et l’innovation en transverse.

Parallèlement, j’ai toujours effectué une veille active sur le numérique en étant également conférencier et formateur de dirigeants pour les aider à intégrer dans leur stratégie la dimension 2.0.

Désormais consultant depuis la Silicon Valley où je réside depuis 2014, je reste à l’affût des nouvelles tendances numériques qui contribuent à changer le monde et les décortique pour aider des entreprises et des organisations françaises dans leur stratégie – tout en menant parallèlement une thèse sur la transformation digitale des banques.

Peux-tu nous résumer ton parcours, jusqu’à ton emploi actuel ?

Toujours dans le domaine des télécoms, du web avec une composante marketing et un brin de stratégie car je me suis rendu compte gamin que le numérique était indispensable dans la création de nouveaux produits et services. Bref les ingrédients indispensables pour la transformation digitale de toute organisation.

Consultant transformation digitale et Web depuis la Silicon Valley pour des organisations françaises, je mène parallèlement une thèse sur la transformation digitale des banques. Une grande enquête sur la banque du futur est d’ailleurs ouverte et les personnes travaillant dans des banques, au sein de fintech, des consultants, professeurs et chercheurs, experts d’Internet et prospectivistes peuvent y répondre : https://www.sondageonline.fr/s/banque2025-fayon.

Quelle importance WordPress a-t-il au sein de ton activité professionnelle et comment décrirais-tu WordPress en 3 mots ?

Je suis expert de la transformation digitale, généraliste++ du Web et utilisateur de WordPress (mon blog davidfayon.fr) avec une utilisation modérée des plug-in. Tout ne peut être fait sur les réseaux sociaux et le blog/site reste indispensable. J’ai coutume de dire qu’il représente le pivot de sa présence sur Internet.

Je décrirais WordPress par ces 3 mots :

  • Leader
  • Convivial
  • Evolutif – bêta permanente
Quel est le projet professionnel qui te tient le plus à cœur en ce moment ?

Le lancement de mon dernier livre Made in Silicon Valley – Du numérique en Amérique, qui analyse pourquoi l’Amérique du Nord est le leader mondial du numérique sur l’ensemble de la chaîne de valeur (matériel, logiciel, données). Et qui donne des recommandations pour faire de la France la tête de pont du numérique en Europe : 30 au total et il s’adresse à tous ceux qui sont impactés par la transformation digitale car la disruption s’accélère et toute organisation est davantage sujette à ubérisation. En outre, la croissance passe nécessairement par une prépondérance du numérique et la transformation de la société toute entière. Il s’agit pour les dirigeants et les managers mais également tout citoyen de comprendre les enjeux en tirant partie des facteurs clés de succès de l’Amérique, des GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) et NATU (Netflix Airbnb Tesla Uber) en passant par les start-up, la puissance du capital-risque, la culture et les mentalités différentes pour reformater notre système et lui donner un nouveau souffle.

Je serais ravi d’échanger sur ce dernier livre avec les lecteurs, en commentaires, ci-dessous.

Pour conclure, aurais-tu un conseil à donner aux débutants WordPress ?

Choisir un bon thème responsive, regarder les forums de conseils en ligne (Mister-WP fait partie des sites incontournables en la matière) et être à l’affût des bons plug-in – sans être trop consommateur non plus, veiller à la sécurité de son compte, publier régulièrement du contenu pertinent, le relayer sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter en particulier, rentrer en contact avec d’autres utilisateurs WP et blogueurs qui partagent les mêmes centres d’intérêt que les vôtres, etc.

Sur Davidfayon.fr, j’utilise le thème Graphene, très convivial mais qui n’a pas fait néanmoins l’objet d’une mise à jour pendant plus d’un an. Mais je viens de voir qu’une micro version venait d’être publiée.

Merci David de nous avoir fait l’honneur de ton passage ici 😉 Un dernier mot pour conclure ?

La Silicon Valley reste l’épicentre mondial du numérique.

Vous pouvez me suivre sur Twitter @fayon.

Et merci Nicolas.

Concours pour gagner 1 exemplaire de Made in Silicon Valley – Du numérique en Amérique.
Numérique en AmériqueLe concours commence aujourd’hui jeudi 6 juillet 2017 et se terminera le jeudi 13 juillet 2017 à 10h.

L’heureux gagnant sera tiré au sort dans les retweets sur Twitter et le gagnant sera contacté par David.

Comment participer :

  1. suivre @fayon et @MisterWordPress
  2. retweeter le tweet officiel du concours (ci-dessous)

Edit 13 juillet 2017 : bravo à @blackjedijunior d’avoir gagné le jeu et merci à tous les participants.

Concours David Fayon

Vos commentaires sont très appréciés ci-dessous !

Veuillez cependant respecter les bonnes pratiques de commentaires sur les blogs, sinon votre message s'autodétruira après 10 secondes entre mes mains.

  • Vous devez avoir lu l'article, sinon je m'en rendrais compte, et boom !
  • Vous ne pouvez renseigner aucun mot clé SEO dans le champ "nom" (pseudo, nom de société, pas de souci).
  • Vous pouvez renseigner votre "Site Web", vous aurez un lien dofollow, je suis gentil. Par contre, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un lien qui sert à vous identifier en tant qu'individu (site de votre société, votre blog perso, votre chef d'œuvre WordPress...). Je refuse donc : les sites de vos clients, les pages internes que vous peinez à booster, les MFAs sans intérêt, les serruriers, rachats de crédits et autres saloperies.
  • Vous devez avoir un avis sur le sujet abordé (même contradictoire) ou au moins poser une question pertinente. Si vous souhaitez juste me montrer votre gratitude éternelle, faites-le avec un retweet ou un partage Facebook. Donc pas de "merci très bel article" qui n'apporte rien.

À vos plumes !