Dans cette 21e interview d’expert du Web, j’accueille un autre spécialiste WordPress : Julien Guiard.
Julien vit en région Parisienne.
Si vous ne l’avez jamais rencontré en train de boire un coup en terrasse dans le 11e arrondissement, vous l’avez sans doute déjà croisé sur Twitter où il communique sur certains de ses projets WordPress, par exemple : Maintenance-WP.fr ou Divi Community.

Nicolas Laruelle, Mister WP

Salut Julien ! Peux-tu te présenter en 2 mots ?

Salut, je m’appelle Julien, j’ai 30 ans et j’habite à Paris.

Je suis passionné de WordPress, NBA et guitares électriques (bon et de whisky aussi 😉

Spécialiste WordPress à Paris

Quand t’es-tu lancé sur le web ?

Je me suis lancé sur le web il y a environ 5 ans principalement avec le framework Symfony2 (c’était l’époque ou je pensais que WordPress ne servait qu’à faire des blogs).

Par manque de temps pour développer des projets à partir de zéro, j’ai découvert petit à petit l’utilité et la puissance proposé par WordPress ce qui fait que je n’utilise plus que ça depuis environ 4 ans.

Symfony !? Tu étais chaud. Quand j’ai voulu me former à ce framework, j’ai eu mes premiers cheveux blancs.  True story ! 🙂
Niveau boulot, que fais-tu en ce moment  ?

Je suis actuellement sur 3 projets différents.

Il y a d’abord WPMarmite sur lequel je bosse quasiment la moitié de mon temps avec Alex Bortolotti. Je participe à la mise en place des formations sur « le Chaudron », qui est la partie Premium du site, je fais de la recherche de contenus pour les articles et du support pour les visiteurs du site.

En parlant de support, j’ai lancé il y a un peu plus d’un an un service de Maintenance WordPress en ligne qui s’appelle sobrement Maintenance WP sur lequel je propose de gérer des sites, de résoudre des bugs, modifier des contenus… En fait tout ce qui touche de près ou de loin à la vie quotidienne d’un site web.

Le dernier projet est un site de tutoriel sur le thème Divi (que tu affectionnes également je crois) et qui s’appelle Divi Community.

Je l’ai lancé en septembre 2017, et j’ai été rejoins un mois plus tard par Pierre Bichet qui s’occupe maintenant du site autant que moi.

On essaye généralement de rédiger deux tutos par semaine sur des questions que les visiteurs nous posent sur le groupe Facebook lié à Divi Community.

Maintenance WP
Divi Community
WP Marmite

WordPress a donc pas mal d’importance dans ton quotidien…

Une importance capitale 😉

Tout ce que je fais touche de près ou de loin à WordPress.

Je travaille sur des tutos toute la journée et je résous des bugs en permanence sur des sites WordPress.

Sans WordPress je serais foutu lol.

C’est vrai que l’outil est vraiment accessible pour celui qui se donne un peu la peine de se former. D’ailleurs, quel est, selon toi, le meilleur moyen pour se former à WP ?

Il faut lire, s’intéresser, essayer de faire une veille même rapide de tous les sites sur le sujet et surtout s’entrainer.

C’est comme ça que j’ai appris il y a quelques années sur le web.

J’aime beaucoup l’idée de partage de savoir que l’on retrouve sur les sites de tutoriels et c’est pour ça que j’ai voulu lancer Divi Community.

Il n’y avait pas de site de ce style en français. À travers certains groupes on s’est vite rendu compte que la demande était importante à cause de la barrière de la langue pour pas mal de monde et on se rend compte via les commentaires que les gens en sont très content.

Du coup c’est aussi un moteur pour nous de leur proposer des explications de qualité et facilement compréhensible sans trop de bases pour leur permettre de progresser également.

Comment décrirais-tu WordPress en 3 mots ?

Je dirais

  • flexible,
  • puissant
  • et illimité

Je n’aurais pas dit mieux.
Donc, si je comprends bien, ton activité personnelle principale est Divi Community ?

C’est surtout un « à coté » car on en tire peu de bénéfices pour l’instant.

C’est le projet que j’ai envie de développer le plus pour le moment et aussi celui qui affiche la plus forte progression.

Donc on va continuer en ce sens et voir ou ça peut mener 😉

Et si Divi n’existait pas (imagine le drame), tu te serais spécialisé dans quelle technologie liée à WordPress ?

Si Divi n’existait pas, je pense que je ne me serais pas vraiment spécialisé de la même manière sur un autre thème.

J’ai l’habitude d’intervenir sur pas mal de choses différentes via Maintenance

WP. En revanche je suis en train de m’intéresser pas mal et à la création de blocs personnalisés avec Gutenberg et c’est vraiment très excitant pour l’avenir de WordPress 😉

Je prédis un avenir glorieux à Divi et à ton projet si tu continues à le maintenir. C’est sincère. On en reparle dans un an ou deux 😉
Un conseil à donner aux débutants ?

Le conseil que je donnerais aux débutants c’est vraiment de se forcer à chercher par soi-même pour résoudre ses problèmes.

Je sais qu’on est toujours très tenté de demander de l’aide pour avancer mais c’est souvent bien plus simple que ça n’en à l’air.

C’est comme ça qu’on progresse le mieux et le plus vite.

Bah ouais quoi, arrêtez de nous spammer en privé sur Twitter et débrouillez-vous un peu quoi ! 😀
Donc, où peut-on te retrouver lorsqu’on a besoin de support WordPress gratuit ? 😀 😉 😉

Et si vous avez besoin d’aide sur le thème Divi (même si j’ai dit plus haut que chercher par soi-même c’était pas mal), rejoignez moi sur le groupe facebook Support Divi Community.

Merci Mister WordPress de m’avoir accueilli ici pour présenter mes projets et mon quotidien 😉
Merci à toi d’avoir accepté l’invit !

Vos commentaires sont très appréciés ci-dessous !

Veuillez cependant respecter les bonnes pratiques de commentaires sur les blogs, sinon votre message s'autodétruira après 10 secondes entre mes mains.

  • Vous devez avoir lu l'article, sinon je m'en rendrais compte, et boom !
  • Vous ne pouvez renseigner aucun mot clé SEO dans le champ "nom" (pseudo, nom de société, pas de souci).
  • Vous pouvez renseigner votre "Site Web", vous aurez un lien dofollow, je suis gentil. Par contre, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un lien qui sert à vous identifier en tant qu'individu (site de votre société, votre blog perso, votre chef d'œuvre WordPress...). Je refuse donc : les sites de vos clients, les pages internes que vous peinez à booster, les MFAs sans intérêt, les serruriers, rachats de crédits et autres saloperies.
  • Vous devez avoir un avis sur le sujet abordé (même contradictoire) ou au moins poser une question pertinente. Si vous souhaitez juste me montrer votre gratitude éternelle, faites-le avec un retweet ou un partage Facebook. Donc pas de "merci très bel article" qui n'apporte rien.

À vos plumes !