Dans cette 20e interview d’experts du numérique, j’accueille une fille pour la première fois et j’espère, pas la dernière 🙂

Vous allez (enfin) en savoir plus sur Miss WordPress (Mélanie Dorval), ma compagne et associée. Il faut dire que Mélanie est assez peu active sur les réseaux sociaux, puisqu’elle passe toutes ses journées au téléphone avec ses clients.

En effet, Mélanie Dorval est directrice commerciale et cofondatrice de notre agence : Kim Communication. Je suis super chanceux, car j’ai trouvé dans la vie mon double, aussi sensible et rigoureuse que je peux l’être, avec un grand souci de bien faire, quitte à régulièrement se remettre en question. Je vous assure qu’en interne, le cocktail est ultra-performant.

Allons-y, laissons la parole à Mélanie 🙂

Nicolas Laruelle, Mister WP

Coucou Mélanie ! Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ? 😀

Mélanie Dorval

Mélanie Dorval
Kim Communication

Bonjour Mister WP 😉

Je m’appelle Mélanie Dorval et j’ai 29 ans. Je suis directrice commerciale chez Kim Communication Limited. C’est donc moi qui gère les relations clients ainsi que les contacts avec les divers prospects. Je tente de les satisfaire au mieux et de répondre le plus rapidement et clairement possible à toutes leurs demandes.

Outre mon métier que j’adore, je suis passionnée de voyages, découvrir de nouveaux pays ; de cuisine, je suis incollable en gastronomie ;  et de littérature, mon auteur favori est Stephen King.

Merci pour tes bons petits plats 😀
Mélanie, quel est ton parcours scolaire, professionnel et comment as-tu découvert le Web ?
Alors, tout d’abord j’ai fais un parcours en secondaire général option « langues ». Depuis toujours, je suis passionnée par l’apprentissage de langues étrangères (même si, à présent, je manque de temps pour cela). En secondaire, j’étais bien obligée de choisir les langues imposées : anglais, néerlandais et allemand.

Une fois la rhéto finie et mon diplôme en poche, je me suis pas mal demandée quelles études j’allais faire…

J’aime les langues étrangères donc, je m’oriente vers le tourisme ? Mouais, pour voyager pourquoi pas… Mais beaucoup de postes se limitaient à un job de bureau, donc non. Secrétariat de direction ? Ah, ça me tente bien ça ! J’en discute longuement avec une amie de la famille pour savoir si ce job est bien fait pour moi. Ensuite, je découvre un cursus, à Namur dans la Haute Ecole Albert Jacquard, appelé « Relations publiques ». Ah, parfait ! La grille de cours me botte bien et je peux me lancer dans l’apprentissage de l’Espagnol. Top !

Après 3 années bien chargées en étude, je suis diplômée avec une distinction. Zut, je n’ai pas eu la grande dis comme toi Mister 😀

Pour être certaine d’obtenir un bon poste dans un secteur assez encombré, je n’en suis pas restée là. J’ai continué mes études en optant pour une passerelle vers l’université. En fait, l’UCL a créé la possibilité de pouvoir obtenir un Master (bac+5) en Relations publiques, publicité et communication appliquée aux personnes ayant entamé des études en supérieur (dans le domaine de la Com’ ou des RP) via une Haute Ecole et non une université. Le Master ne compte que deux années, mais n’ayant pas suivi le bachelier de 3 ans à l’unif, j’ai dû suivre une année passerelle (préparatoire). Pour mon Master, j’ai choisi une option Communication Web.

Une fois mon diplôme en poche, me voici aux commandes commerciales de Kim Communication Limited.

J’ai découvert le Web, comme tout le monde, en ayant mon premier ordinateur avec Internet. Je l’ai eu assez tard, vers 13 ans. Mais je surfait déjà grâce au WAP sur mon mobile. Rassurez-moi, vous connaissez tous le WAP ? 😀

Bon, j’utilisais Internet pour faire de trucs basiques : MSN, Caramail, tout ça tout ça. Et puis, à l’âge de 17 ans, j’ai rencontré un certain Nicolas Laruelle via un site de tchat. On s’est rencontrés assez rapidement et depuis nous ne nous sommes plus quittés 🙂

C’est grâce à lui que j’ai vraiment découvert le Web (et j’ai obtenu un très bon job 😀 ). Il m’a aussi aidé à ajouter une corde technique à mon arc. Je me débrouille plutôt pas mal aujourd’hui… Bon, c’est vrai que le CSS me prend encore bien la tête de temps et temps et je laisse le dev aux experts 😀 Je ne voudrai pas leur voler la vedette ^^

Rassures-toi. Tout le monde se prend la tête avec le CSS 😀 même avec 12 ans de pratique.
Tu peux nous en dire un peu plus sur ton (très bon) job ? 😉

Je suis directrice commerciale chez Kim Communication.

Kim Communication est une agence Web 360°. Nous proposons absolument tous les services en rapport avec la communication numérique. N’hésitez pas à consulter notre roue de services pour en savoir plus.

Je suis la personne de contact avec qui vous échangerez si vous nous demandez un devis. Je téléphone donc aux prospects et clients pour discuter avec eux de leurs nouveaux projets et/ou de ceux en cours. Je me charge également de la réalisation des offres et du suivi de celles-ci.

J’essaye de rendre la collaboration entre notre agence, notre équipe et les clients la plus douce possible. Évitant ainsi aux développeurs, graphistes et autres de devoir s’encombrer des échanges parfois chronophages avec les clients finaux.

Je suis en quelque sorte une traductrice des besoins clients vers la technique 🙂 Mon plus grand plaisir est de constater leur satisfaction, d’un côté comme de l’autre.

Mélanie, en ce qui te concerne, dans quel état d’esprit vis-tu au sein de la société ?
La gestion des clients peut paraître assez simple. Surtout qu’il y a beaucoup de livres traitant de ce sujet… Mais dans les faits, c’est quand même plus compliqué que ce qu’il n’y parait.

De nature, je suis une personne assez gentille et plutôt timide. Cependant, travaillant pour Kim Communication depuis 2014, j’ai dû me résoudre à me raffermir un peu. Mais, pas trop quand même, rassurez-vous 🙂 Si vous me contactez, vous serez traitez aux petits oignons, à moins que vous ne soyez pas respectueux ou que vous tentiez de m’entourlouper 😉

En général, mon rôle est de faire suivre les dossiers entre la technique et le client. Je les contacte donc régulièrement afin qu’ils sachent où en est leur projet. J’échange régulièrement avec eux pour connaitre leurs envies, leurs besoins, leurs goûts, etc. Mon objectif est de bien les comprendre.

De même, je suis également là pour les assister en cas de besoin. S’ils rencontrent des difficultés dans la prise en main de leur site WordPress, pour l’envoi de leurs newsletters, etc.

Je me permets de déclarer ici que t’avoir à mes côtés pour la gestion des dossiers clients m’est absolument indispensable. Je garde un très mauvais souvenir de mes années « freelance », où je devais m’arrêter de coder pour répondre au téléphone, à une majorité de prospects qui me faisaient parler plus d’une heure pour, finalement, ne pas signer de contrat avec moi. Quel enfer !

Toi qui n’es pas technicienne, à la base, quel est le meilleur moyen, selon toi, pour se former efficacement à WordPress ?

Personnellement, je pense qu’il n’y a pas de secret pour se former à WordPress. Il faut trouver les bons outils, déjà. Lorsque je vois ces agences qui pour chaque client leur proposent des thèmes ThemeForest et se basent dessus pour la réalisation de leur projet, je me dis : Pfffff. Quelle perte de temps. Sérieux, vous vous formez à l’utilisation de chacun de ces thèmes ??

Prenez, par exemple, un outil comme Divi (ou Genesis pour les experts). Vous verrez, une fois habitué, vous en ferez tout ce que vous voulez. Avec un bon outil, vous disposerez aussi d’une bonne documentation. Pour moi, c’est ça le secret. Prendre le temps de lire la doc ! Et bon, quand même un peu chercher sur Google aussi parfois.

Une fois que vous aurez lu plein de doc sur WP, sur WooCommerce, Divi, Genesis, par exemple, je suis sûr que vous vous en sortirez déjà pas mal. Par contre, il va falloir aussi malgré tout passer par l’apprentissage du CSS, et un peu de code dans WordPress (child-theme, templates PHP, functions.php). C’est un minimum pour une personnalisation aboutie et pouvoir se vanter de proposer du design sur mesure.

Un autre conseil serait de vous munir d’un bon partenaire. Quelqu’un en qui vous faites pleinement confiance et qui saura intervenir sur vos projets ou les projets de vos clients, en maintenant votre qualité de services. Laissez donc tomber les Indiens ^^ On les adore, ils sont sympas et ils font super bien à manger 😀 mais c’est très difficile de se comprendre pour du développement Web. Je doute que leur vision et leur qualité de service correspondent aux vôtres.

Pourquoi WordPress ? 😉
Parce que c’est un outil extraordinaire. Il est facile à prendre en main par le client. Pas besoin de passer des heures en formation auprès de lui.

De plus, il est extrêmement évolutif. Ce qui est un atout majeur face à l’exigence, toujours plus grande, des clients.

TOUT est possible sur base de WordPress. Personnellement, il est très rare que je réalise une offre développement sur mesure (framework PHP par exemple) car « pas possible avec WordPress ».

Je renvoie souvent les prospects septiques à ton excellente infographie : Pourquoi WordPress ?

Quel est le projet professionnel qui te tient le plus à cœur en ce milieu d’année 2018 ?
Kim Communication et les clients de l’agence, bien sûr 😀

Plus nous avons de clients, plus je suis contente ! Cela démontre bien la qualité de mon travail. M’étant fortement investie avec Nicolas dans ce projet, cela fait toujours chaud au coeur de voir une entreprise décoller au firmament.

Dans ce projet, ce qui me motive au quotidien, c’est surtout de donner une impulsion dans ce secteur, d’y apporter ma touche. Chez Kim Communication, nous avons une approche qui ne passe généralement pas inaperçue. Elle rend la relation client particulièrement smooth (quand celui-ci est respectueux du professionnel en face de lui, bien entendu). Sinon, qui s’y frotte s’y pique comme on dit 😀

Les accroches arrivent relativement rarement et nous parvenons souvent à trouver des solutions satisfaisantes pour tout le monde.

Merci beaucoup Mélanie, pour ton retour d’expérience en tant que directrice commerciale !

Pour terminer, aurais-tu un outil qui t’aide au quotidien à conseiller aux autres professionnels ? 🙂

Pour gérer les nombreux dossiers en cours, aussi bien perso que ceux des clients, j’ai découvert récemment Trello.

C’est un outil de gestion de projet vous permettant de créer des cartes, ressemblant un peu à des post-it, et de les placer dans des tableaux (projets en cours, notes personnelles, tâches en attente, etc.).

Dans sa version gratuite, il dispose de suffisamment d’options vous permettant de l’exploiter efficacement pour soulager votre mémoire de tout le fardeau qu’elle porte certainement déjà !

Un autre conseil aux professionnels qui lisent ce blog. Il ne s’agit pas vraiment d’un outil, mais, puisque les lecteurs ici sont principalement des techniciens, pensez à vous faire aider d’une bonne commerciale / gestionnaire de projet comme moi ! 😀 Résultats garantis !

Où peuvent te suivre les lecteurs qui sont devenus fans de toi en lisant cette interview ? 😀
Nulle part 😀 Je ne suis pas du tout active sur les réseaux sociaux 😀 mais, à tout hasard, vous pouvez vous connecter à : mon LinkedIn, mon Twitter et surtout, la page Facebook de Kim Communication. J’ai aussi de vieux profils Malt et DoYouBuzz vers lesquels ont va faire un lien. Même si cela ne devrait pas intéresser beaucoup de monde, c’est pour travailler un peu mon e-réputation et faire descendre les homonymes sur Google 😀
Kim Communication

Vos commentaires sont très appréciés ci-dessous !

Veuillez cependant respecter les bonnes pratiques de commentaires sur les blogs, sinon votre message s'autodétruira après 10 secondes entre mes mains.

  • Vous devez avoir lu l'article, sinon je m'en rendrais compte, et boom !
  • Vous ne pouvez renseigner aucun mot clé SEO dans le champ "nom" (pseudo, nom de société, pas de souci).
  • Vous pouvez renseigner votre "Site Web", vous aurez un lien dofollow, je suis gentil. Par contre, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un lien qui sert à vous identifier en tant qu'individu (site de votre société, votre blog perso, votre chef d'œuvre WordPress...). Je refuse donc : les sites de vos clients, les pages internes que vous peinez à booster, les MFAs sans intérêt, les serruriers, rachats de crédits et autres saloperies.
  • Vous devez avoir un avis sur le sujet abordé (même contradictoire) ou au moins poser une question pertinente. Si vous souhaitez juste me montrer votre gratitude éternelle, faites-le avec un retweet ou un partage Facebook. Donc pas de "merci très bel article" qui n'apporte rien.

À vos plumes !